Tu n’as pas choisi ta différence.
Moi qui te connais depuis ta naissance, je ne l’ai pas ressenti.
La norme ne s’imposera pas à ta vie.
Tu as dû t’apprivoiser, seul.
Te construire, t’accepter, t’enrichir, t’affirmer et t’aimer.

Le vert découvre le rouge.
Chaque couleur est unique et veut son indépendance.
Le jaune se mêle au bleu pour donner naissance au vert.
Et le vert se sent différent. Et le rouge aime le vert.
Tout se transforme. La métamorphose agit.

A force de répéter que l’on est tous égaux,
on serait prêt à croire que nous sommes tous pareils.
Egaux, oui ! Mais avec nos différences.
Je ne veux pas être indifférent à ta différence.
Je l’accepte, sans jugement et sans vouloir la changer.
Je t’aime.

Finalement, les couleurs se calment.
L’arc-en-ciel existe.
C’est simplement juste.